Etape précedente : Shigatse Page 1Navigation :
SUITE : Récit de voyage : Tibet - Le mont Everest 8850m - Juillet 2010
Etape suivante : Le Népal !!Navigation :
Etape précedente : Shigatse Page 1 Etape suivante : Le Népal !! Page 2 Page 2Vous ne pouvez imaginer comment c'est frustrant de comparer la photo sur le ticket et celle qui s'offre devant nous, on imagine tant que l'on croit voir un sommet dans un nuage quelconque. Espérons que la poisse ne nous poursuive pas trop. Après tant d'efforts pour grimper, on redescend dans la vallée où les scènes de vie Tibétaine recommencent à être magnifiques. Nous croisons nombre de villages aux si jolis champs entrecoupés de paysans sur charrette à âne et ruines imposantes. Que de ruines croisées, c'est bizarre, les murs sont épais et hauts, le guide ne dit rien à ce sujet, je mettrais ma main à couper qu'il s'agit d'ancien monastère brûlé à la révolution culturelle. Pour faire une parenthèse rapide sur l'invasion Chinoise qui opposa 8500 Tibétains aux 80 000 soldats Chinois, rappelons que malgré les appels répétés du Dalaï Lama aux Nations Unis, seul le Salvador réagit !! Encore de nos jours, mis à part les militants, le génocide Tibétain (plus d'un million de personnes) n'émeut personne depuis plus de 50 ans. Elle est belle, la politique de nos pays où l'on critique dans nos journaux à demi-mot la Chine d'un côté, et qu'on débarque après, accompagné de 30 chefs d'entreprise de l'autre. La Chine nous tient bien économiquement et nos hommes politiques, toujours aussi faux, ne veulent surtout rien changer contrairement à ce qu'ils disent. Les intérêts économiques passent bien avant les idéaux de la patrie des droits de l'homme, elle est belle, la France! Cela fait mal de se dire que nous soutenons activement cette dictature, hein !!! On recommence à grimper et on ne voit toujours rien jusqu'au moment où l'on passe le monastère le plus haut du monde (je ne me suis jamais autant désintéressé d'un monastère Tibétain!) et apercevons le monstre! Vu de 5000m d'altitude, il n'est pas plus grand que le Mont Blanc, mais il en jette quand on imagine 9Km de haut, c'est l'altitude de croisière d'un avion de ligne!!! Honnêtement, du peu que l'on a vu, cette montagne n'est pas la plus esthétiquement jolie (on dirait une patate ramassée!) mais cela fait vraiment quelque chose d'être à son pied! Nous avons eu juste le temps d'apercevoir tantôt sa base, tantôt son sommet, on peine à imaginer le collage!! Un nuage nous a volé la vue le temps que l'on atteigne de camp de tente, lieu de notre hébergement! Nous logerons à l'hôtel de California (!) composé d'une armature de simple tonnelle et recouvert d'une toile transparente par endroit totalement pas isolée! Cela caille dur lorsque le soleil n'est pas au rendez-vous! A partir de cet instant, nous passerons 24h à attendre en déprimant que le sommet soit visible en patientant tant bien que mal sous ce froid étonnamment intense, réfugiés sous 4 couettes puant le fennec! Chaque soir, une personne du gouvernement passe dans chaque tente pour récupérer la modique taxe de 20Rmb sur chaque lit occupé, sachant que le prix du lit est à 40Rmb, cette taxe s'élève à 50%, c'est honteux de racketter de la sorte ces adorables gens qui vivent honnêtement de ce tourisme. Après ce laps de temps et plusieurs tentatives échouées, nous décidons finalement de prendre le bus pour rejoindre «le camp de base», quelle arnaque !!!! Tout d'abord, pour arriver au «camp de base», il faut passer le check-point qui vérifie absolument tout et vous donne seulement l'autorisation de grimper sur la butte de terre située juste derrière... D'ici la vue est quasiment identique au camp de tentes et un joli panneau indique le véritable camp de base à 88Km !!!!! Nous attendrons 2 heures sous quelques trous de ciel bleu et un soleil de plomb (ça change!) mais les nuages restent irrémédiablement accrochés au géant. Nous ne verrons que ces pieds, quelle déception! En attendant, Khamsang nous dit de siffler pour réveiller le vent et donc chasser les nuages, ça marche pas son truc! Khamsang, repliée dans son coin, érige 3 stupas en cailloux en direction du Népal situé juste derrière cette montagne, l'un pour son mari, l'un pour son fils et l'autre pour l'avenir de sa famille. De fil en aiguille, Khamsang m'apprend que les Tibétains n'ont absolument pas le droit de posséder un passeport lui permettant de voyager comme nombre de Chinois, que malgré sa situation privilégiée à Lhassa de guide touristique depuis 7 ans, l'état de son pays l'écoeure. Sans autre solution, elle me dit à demi-mot que la seule solution d'un avenir radieux pour son fils serait de passer en Inde clandestinement à travers les montagnes enneigées hivernales en risquant sa vie, outre les militaires Chinois n'hésitant pas à tirer à vue sans sommation. A cela, elle s'effondre très discrètement en larmes... Nous repartons, désespérés, direction la frontière Népalaise, l'idée même d'imaginer que nous serons demain à Kathmandou, au bout du monde, nous requinque! Devant la qualité franchement pourrie et le prix des logements à Old Tingri, nous continuions notre route vers Nyalam à 30Km de la frontière. A ce propos, les propriétaires Tibétains ont tendance à exagérer avec leurs taudis, l'entretien est souvent inexistant pour un ensemble déjà pas terrible qui ne les empêche pas d'être trop gourmands. Cela fiche en rogne, autant de bêtises alors que les Chinois ont tout compris sur ce point! La route est magnifique, sans nul doute la plus belle de tout le trajet. Nous avons la chance d'apercevoir la chaîne Himalayenne à chaque col traversé. S'en rapprocher est magique, c'est réellement un énorme mur qui s'étend tout au long, rien à voir avec d'autres massifs où les sommets sont disposés en pâté. A Nyalam nous attendent une vraie douche chaude ainsi que les premiers Indiens organisés en immense convois revenant du mont Kailash de l'ouest, considéré comme résidence de Shiva et donc lieu de pèlerinage obligatoire. Le lendemain, direction la frontière à 8h du matin; il faut y aller le plus rapidement possible pour ne pas trop patienter avec tous ces Hindous! La route est superbe, les sommets dégagés, incroyable de voir avec quelle dextérité la voie traverse l'Himalaya. Nous passons du haut plateau Tibétain à 4000m d'altitude de moyenne au Népal situé à 1300m de moyenne, les paysages changent radicalement, le vert tropical reprend ses droits, les immenses cascades rythment le paysage, le torrent en contrebat est déchaîné. Nous arrivons à la frontière symbolisée par le «pont de l'amitié» enjambant le torrent-frontière. De l'autre côté, il est 2h15 de moins, ça se réveille doucement tandis que nous sommes déjà chauds-bouillants en attendant l'ouverture des portes. Khamsang doit nous accompagner jusqu'au Népal à travers tous les contrôles, il semble impossible de sortir sans son permis et guide. Tout est vérifié une fois de plus et pour la première fois depuis notre départ, on fouille systématiquement à une sortie de territoire! Bien évidemment, tout le monde a planqué son Lonely Planet au fond de son sac, voire derrière son dos pour éviter de se le faire confisquer (livre interdit en Chine car critiquant le gouvernement et à la préface rédigée par le Dalaï-Lama lui-même.). Je ne crains rien: mon sac est si bien rangé et mon bouquin si profondément enfoui que même si je voulais le sortir moi-même il faudrait tout défaire! On défait tous les cadenas et le jeune officier enfonce son bras dans mon sac jusqu'à l'épaule, merde alors!!! Il attrape un sac et le sort avec une simplicité déconcertante! La couverture du Lonely Planet «Tibet» transparaît du sac plastique, il le voit (ou alors il est aveugle!), le retourne dans tous les sens, lentement, et le refourre au fond du sac avec la même facilitée improbable! Cela passe sans soucis, bon ben ok c'est encore un contrôle d'opérette, sans doute établie pour réguler la file d'attente aux passeports... Nous disons au revoir à Nadine et Khamsang en lui filant une enveloppe garnie à laquelle elle ne dira pas un mot (?!) et passerons cette fameuse ligne rouge sur le pont symbolisant le passage de la dictature à la liberté! Bienvenue au Népal! Pour synthétiser notre, ou plutôt ma pensée, il faut admettre que j'ai largement changé ma vision du conflit Sino-Tibétain durant ce voyage. Peut-être que 3 mois en Chine ont pollué mon esprit mais je pense avoir assez largement critiqué chacun d'eux! Soyons honnête, en tant qu'occidental, nous sommes de base pro-cause-Tibétaine de culture. Comme je le disais précédemment, aucun n'est blanc ou noir, les Chinois sont tout bonnement bien plus gris que les Tibétains. En cela, je ne regrette pas vraiment l'ancien fonctionnement du régime Tibétain car il est très similaire à nos monarchies de droit divin que nous avons tous combattues lors de nos révolutions pour une vie meilleure. Dans l'ensemble, chaque pays ayant aboli leur monarchie y ont incontestablement gagné en liberté et qualité de vie. J'ai été franchement choqué par l'écart entre la richesse extrême du «gratin» gouvernemental et l'ensemble du peuple. Il n'est vraiment pas compliqué pour les Chinois d'amplifier ces soucis aux fins de propagande même si ils le font d'une façon assez stupide et brutale. Imaginez un pays complètement replié sur lui-même où les habitants sont totalement illettrés (d'ou certaines croyances stupéfiantes), d'une grande pauvreté et à la ferveur sans faille. Les monastères, où seuls 30% arrivaient au bout de leur étude monastique (la plus grande partie faisait fonctionner cette gigantesque machine via diverses tâches tandis que les moins éduqués étaient guerriers), se livraient à de féroces batailles territoriales pour s'enrichir et gagner en importance sur les différentes routes entre l'Inde et le nord du continent (Chine, Mongolie, Moyen Orient et j'en passe), ce n'est pas par hasard que les principaux lieux saints se trouvent sur cet axe. J'attends d'arriver à Dharamsala pour finaliser ma vision des choses mais je pense sincèrement que ce système était loin d'être idéal et qu'une nouvelle ère, uniquement spirituelle attend les Tibétains de la même manière que notre séparation entre église et état. Il n'est pas pur de diriger un état en étant moine, chacun son rôle... Malgré tout, vive l'indépendance, je reste pro-Tibétain à la vue de ce génocide inavoué et cautionné par le monde entier pour de banales raisons économiques. Malgré toutes les règles élémentaires, l'humain n'est que secondaire dans cette Chine qui fascine...
Continents.fr
Problèmes avec les menus?
A ce jour, nous sommes rentrés depuis le 13 Novembre 2010 Merci à vous! Voir le compteur
Accueil Le projet Le projet Achetez nos photos ! Vous souhaitez soutenir le projet? Parlons de nous Préparatifs Introduction Internet Argent Planification Santé Démarches Equipement Calendrier L'itinéraire Notre position en temps réel ! Notre itinéraire Informations voyage Voir nos récits de voyage Allez voir le menu de gauche Plan du site internet Heures et méteos dans le monde La méteo le long de notre itinéraire La méteo dans le monde L'heure tout le long de notre itinéraire Carte du monde avec les fuseaux horaires Carte du monde avec les zones de jour et nuit Webcams du monde entier! Dépenses et avis pays par pays Allez voir "Fiches pays" à droite Notre position en temps réel! Archives des Newsletters Le compteur Soutenir le projet Fiches pays Europe République Tchèque Autriche Hongrie Pologne Ukraine Russie Mongolie Chine Thaïlande Laos Cambodge Vietnam Chine 2 Tibet Népal Liens Liens amis voyageurs On a testé ! Nos petites annonces! Contacts Nous contacter par E-Mail Nous contacter par téléphone ou courrier postal Inscrivez vous à la Newsletter! Laissez nous un petit mot sur le livre d'or! NOUS CONTACTER EN URGENCE Europe France Montpellier, Paris et la Normandie Le Grand départ ! République Tchéque Prague Autriche Vienne Hongrie Budapest Pologne Cracovie Ukraine Lviv & Kiev Kiev Russie Moscou & Nijny Novgorod Nijny Novgorod & le Transsibérien Irkutsk - Lac Baïkal Irkutsk - Baïkal & Ski Irkutsk - Trip à ski et fin Asie Mongolie Oulan Bator Les steppes page 1sur5 Les steppes page 2sur5 Les steppes page 3sur5 Les steppes page 4sur5 Les steppes page 5sur5 Chine Beijing (Pékin) Beijing (Pékin) - page 1/4 Beijing (Pékin) - page 2/4 Beijing (Pékin) - page 3/4 Beijing (Pékin) - page 4/4 Grande Muraille - Badaling 1/2 Grande Muraille - Badaling 2/2 Grande Muraille - Simatai Datong Datong & Humyuan Muta Pingyao Xi'an L'armée de Qin Xi'an et Hua Shan Dunhuang Les dunes géantes Les grottes de Mogao Yushu Page 1 Page 2 Page 3 Chengdu Kunming Page 1 Page 2 Guillin Yangshuo Riviere Li Moon Hill Hong Kong Page 1 Page 2 Thaïlande Phuket et Koh Phi Phi Koh Lanta et Krabi Bangkok Page 1 Page 2 Ayuttaya Sukhothai Chiang Rai Laos Le Mékong Luang Prabang page 1 Luang Prabang page 2 Vientiane Paksé Les 4000 Îles Cambodge Phnom Penh Angkor Vietnam Ho Chi Minh Ville Dalat Nha Trang Hoi An Hué Hanoi La baie d'Halong Page 1 sur 2 Page 2 sur 2 Tam Coc Sapa Retour en Chine Kunming & Dali Dali Lijiang Trek des gorges du Tigre SangriLa Chengdu Tibet Lhassa Page 1 Page 2 Ganden Lac Namtso Tsetang Lac Yamdrok Gyantse Shigatse L'Everest Page 1 Page 2 Népal Kathmandou Bhaktapur Bhodnath Pokhara Les Annapurnas Page 1 Page 2 Inde Varanasi Khajuraho Gwalior Agra Fathepur Sikri Delhi Amritsar Jaipur Pushkar Jodhpur Jaisalmer Udaipur Mumbai Ellora & Ajanta Goa Hampi Mysore Kochi Varkala Indonésie Yogjakarta Volcan Bromo Volcan Kawah Idjen Bali - Ubud Les iles Gilis Océanie Australie Laissez nous le temps d'y arriver!!!!! Nouvelle Zélande Laissez nous le temps d'y arriver!!!!! Île de Paques Laissez nous le temps d'y arriver!!!!! Antarctique Ushuaïa & péninsule Antarctique Laissez nous le temps d'y arriver!!!!! Amérique du Sud Chili Laissez nous le temps d'y arriver!!!!! Argentine Laissez nous le temps d'y arriver!!!!! Bolivie Laissez nous le temps d'y arriver!!!!! Pérou Laissez nous le temps d'y arriver!!!!! Brésil Laissez nous le temps d'y arriver!!!!! Amérique du Nord Cuba Laissez nous le temps d'y arriver!!!!! Mexique Laissez nous le temps d'y arriver!!!!! U.S.A Laissez nous le temps d'y arriver!!!!! Canada Laissez nous le temps d'y arriver!!!!!Inscrivez vous à la Newsletter ! Livre d'Or
visiteurs réguliers depuis le 20 Novembre 2009
Merci aux
© Http://www.
Continents.fr