Page 1 Etape précedente : Ganzu : Dunhuang Page 2 Page 3 Etape suivante : Sichuan : Chengdu Etape suivante : Sichuan : Chengdu Page 1SUITE : Récit de voyage : Chine - Yushu - Mars 2010
Tout cela pour dire qu'en Chine si on se tient à carreau comme en la région de Yushu, la liberté de culte semble illimitée et les conflits sociaux paraissent moindres (même si on ne peut comparer Yushu avec 97% de Tibétains et Lhassa devenue quasiment une ville Chinoise). Les Tibétains de l'actuel Tibet, en revanche, protestent régulièrement sous toute forme et se radicalisent de plus en plus pour exiger une autonomie dans le vrai sens du terme, ce qui n'arrange rien pour adoucir leur situation. Aucune pitié pour les Chinois, qui sont toujours dans l'idéologie communiste du «Nous sommes tous frères et égaux». Bien évidemment, un fossé gigantesque séparent les deux ethnies depuis 1959 qui restent strictement séparées et ne se comprennent pas. Comme le dit si bien le gérant de l'hôtel, si vous dites le mot magique «Dalaï-lama» à un Tibétain, vous obtiendrez toute son assistance et amitié. Autant dire que ce conflit dure depuis plus de 50ans et qu'avec une si forte identité culturelle, les Chinois ne sont pas sortis de l'auberge, on peut parler d'Israël! Oui oui, je change d'avis légèrement sur la situation au Tibet et modère quelque peu mes a prioris. Pour en revenir à notre recherche d'hôtel, nous les parcourons tous, l'un plus miteux et cher que le précèdent (la culture de la négociation n'existe pas au Tibet, on nous regarde à chaque fois comme des extraterrestres lorsque nous essayons!) et souvent sans possibilité de se doucher (!). Enfin, nous finirons dans un charmant petit hôtel aux chambres relativement confortables, la douche (le luxe!) et surtout le plafond et le mur dont les peintures se décollent à cause de l'humidité et bien entendu le gros rat associé à tout cela qui grattouille sous votre lit à 5 heures de matin et qui ne déguerpit que si vraiment vous êtes insistant. A voir la tête de Yulia, on se demande vraiment qui a plus peur de l'autre, le rat de son côté semblait tout cool car il est bel et bien chez lui! Veuillez accepter nos plus plates excuses si les descriptions ne sont pas approfondies et que les photos (notamment les portraits) sont largement insuffisantes, mais la vie qui règne la- bas ne sera jamais assez satisfaisante à décrire, il faut le vivre. Quant aux photos, déjà que nous étions fascinés par ces personnages (on ne pense pas et on n'a même presque pas envie à prendre un portrait, on croirait presque que ça abîmerait nos souvenirs!). Il faut garder une part de magie personnelle!) mais essayez de faire des photos lorsque vous êtes la star partout: tout le monde vous regarde, c'est un peu gênant de prendre des photos et quasiment impossible de faire des scènes naturelles sachant que dès que vous prenez votre appareil photo, plusieurs Tibétains viennent derrière votre épaule pour regarder ce que vous faites! Encore plus impressionnant que la Chine! Commençons tout d'abord par le (très) mauvais côté des choses, comme toute religion et site sacré associés, cela attire tous les mendiants plus ou moins véritables de la région. C'est la première fois que nous sommes confrontés à ce soucis mais si c'est semblable en Inde, c'est sincèrement insupportable! Beaucoup de parents Tibétains, qui restent, d'ailleurs, assis à longueur de journée au centre ville à tailler une bavette, envoient leurs enfants mendier (plus c'est jeune, plus ça doit rapporter...). Partout (je dis bien «partout», même à toutes les tables et étages d'un restaurant ou commerce quelconque), maquillés pour faire croire à une grande pauvreté (sans aucun doute réelle pour certains). Quand je dis insistant et pénibles, je mesure mes mots! J'ai failli perdre ma patience et raccompagner par le col une jeune mendiante à la sortie du restaurant (c'est la patronne qui l'avait fait à ma place, pas plus délicatement!). Oui, c'est malheureux mais je suis de ceux qui n'encouragent pas cette pratique, surtout avec des enfants qui devraient être à l'école et qui travaillent pour leurs fainéants de parents pour ne ramener que de la monnaie sonnante et trébuchante. Tous disent que c'est pour manger mais proposez un bol de riz à la place du billet et vous observerez leurs têtes! Bref, nous sommes constamment sollicités: ils n'arrêtent pas de nous tapoter, vraiment agaçant et impossible de passer sa colère sur un enfant! Mis à part cela, aucun soucis, la magie du lieu fait son œuvre et nous laissera de nombreux souvenirs impérissables malgré seulement 2 jours sur place! Dans la rue, c'est un bouillonnement de vie qui s'offre à notre vue: des artisans fabriquent les éléments dorés constituants des temples Tibétains, nombre de commerces sont spécialisés dans les objets de cultes et les bijouteries vendent beaucoup de jade bleu dont les Tibétains raffolent pour orner leurs chevelure ou monter en pendentif / bague et bracelets. Les moines (qui semblent adoooorer le shopping!!!!) croisent les pèlerins en habits traditionnels tournant inlassablement leurs moulins à prières portables. Le climat est sec, la poussière vole, il fait chaud et le soleil est éclatant. Nous montons au monastère sur la colline, sans doute pas le plus joli mais c'est le plus proche! Nous montons un dédale de quartiers d'habitations typiques haut en couleur, nous atteignons le monastère aux couleurs vives flamboyantes, magnifique, nous ne trouvons pas l'entrée!!! Disons-le, par moment ça sent franchement mauvais, les toilettes doivent se limiter à un trou près du mur! Nous rencontrons deux moines qui spontanément viennent vers nous et nous offrent des bonbons en nous demandant (en Tibétain, enfin on imagine qu'ils demandaient ça!) d'où nous venions. Ce premier contact est magique, les sourires sont au rendez-vous même si la barrière de la langue introduit une certaine distance. Partout où nous croiserons des Tibétains nous aurons droit aux mêmes sourires et «Tachi Délé», certains rameutant mêmes ses amis ou familles pour nous voir! Nous continuons vers les drapeaux à prières surplombant le monastère et décidons enfin de grimper en haut du «mont» juste derrière. Plus nous montions et plus c'était difficile, plus les pauses étaient rapprochées; non pas à cause du dénivelé ou de la difficulté du terrain (rien de plus facile) mais simplement que nous avions (naïvement) oublié (nous étions en tee shirt à transpirer) que nous étions au dessus de 4500 Mètres et que le «mont» en question devait culminer à 5000 Mètres! Nos corps nous ont rappelé à l'ordre et avons fait demi-tour après avoir entrevu à notre immense bonheur les premiers pics enneigés du Tibet fermé. Nous redescendons (tiens, c'est bien plus facile!) vers la rue principale pour y attraper un minibus en direction du sanctuaire tout proche. Là, encore nous sommes les stars dans le bus même si personne ne comprend où nous allons!! C'est ici que nous vivrons le plus fort moment de cette escapade. Un grand nombre de pèlerins tournent autours du sanctuaire où plus d' 1,5 milliard de pierres gravées recouvrent les tombes de vénérables moines. Cet endroit possède la plus longue série de moulin à prière au monde, autant vous dire tout de suite que c'est marrant un moment mais après ça commence à faire mal à la main d'essayer de choper la poignée du moulin qui tourne sans qu'elle même ne vous arrache la peau si vous n'êtes plus assez vif!! Certaines poignées sont si usées que l'on y voit l'empreinte creusée dans le bois, voire même certaines fois les doigts! Gare également aux poignées pièges trop usées et taillées comme des rasoirs! Nous verrons ici les plus beaux personnages et auront la plus belle rencontre. Nous serons le plus naturellement du monde invités à suivre un moine avec deux enfants pour effectuer deux tours du sanctuaire, 7 tours de chaque stûpa et des prières dans les minis temples sombres, illuminés seulement de bougies autours des moulins à prières géants. Quel bonheur d'être conduit par un moine qui récite imperturbablement des matras en nous indiquant les portraits des moines les plus saints et bien entendu du Dalaï-lama (mot magique?!). Expérience si simple mais inexplicable. Encore une fois désolé mais il faut le vivre pour ressentir le bonheur d'avoir enfin trouvé le Tibet que j'imaginais (bon d'accord nous n'avons pas beaucoup cherché!)! Nous repartons du site après avoir essayé de faire quelques misérables portraits (les plus beaux sont dans nos têtes de toutes façons!) et rejoignons notre hôtel où nous nous délectons (un peu moins à 2 heures du matin il est vrai!) des chants Tibétains chantés à tue-tête par les employées! Nous sommes plongés dans un univers totalement diffèrent qui correspond, malgré la modernité environnante à mes rêves les plus fous! Le second jour nous décidons de faire une incursion vers le fameux monastère dont nous ne nous souvenons plus du nom (!) et trouvons (ou c'est plutôt lui qui nous a trouvé!) un chauffeur de micro-bus taxi sincèrement adorable! Le petit monastère est enbriqué dans des sortes de gorges où une myriade de drapeaux à prières flottent dans le vent. Nous débarquons en ce lieu extrêmement sain avec un groupe de pèlerins. L'intérieur est magnifique avec ses statues, mais le plus inoubliable est la cérémonie de prière avec les pèlerins. Nous y laissons même un billet, radin comme je suis! Nous négocions honnêtement (sous l'œil du Dalaï-lama en photo sur le pare soleil!) de continuer la course vers les gorges pas toutes proches (ll faut passer un col à près de 5000 Mètres) dont nous ne nous souvenons plus du nom (décidément ça nous a marqué!). La sortie fut magnifique, nous avons pris un moine en stop (pas tous le jours que l'on a l'occase de tomber sur un moine Tibétain auto-stoppeur non?!), notre chauffeur ultra gentil nous a fait le guide touristique en s'arrêtant souvent aux différents sanctuaires (on avait sorti le mot magique «Dalaï-lama»! ) établis dans les zones naturelles. Le plus joli fut sans conteste la rivière avec les pierres gravées de prières Tibétaines, leurs écritures est vraiment magnifiques. Nous finissons notre trip en passant au pied d'un grand pic-glacier et en longeant le fleuve d'un bleu-vert parsemé de petits icebergs. En rentrant nous décidons d'acheter le billet de bus vers Garzé afin de redescendre vers Chengdu par l'une des plus belles routes d'accès au Tibet. Ce périple devait durer près d'une semaine. Arrivé à la station de bus préfectorale (on se disait aussi que c'était bizarre que les bus en direction du Tibet et passant proche partent de cette station «spéciale»), on nous informe que les étrangers ne sont pas admis à passer via cette route, officiellement cela fait deux ans et demi mais cela semble applicable que lorsque le Tibet lui-même est fermé, ils ferment également les abords immédiats! Le trous à rat! Nous allons voir la police centrale pour essayer de décrocher un quelconque laisser-passer, rien n'y fait. Le fonctionnaire s'excuse même platement devant nous sans vraiment (ou il ne veut pas!) savoir pourquoi c'est interdit «Ça vient du gouvernement!». Nous tentons tout de même notre chance le lendemain auprès du chauffeur mais apprenons grâce à la patience mimique du taxiste que le bus ne part qu'un jour sur deux et qu'évidemment le bus ne part pas aujourd'hui! Nous voilà obligés de faire le trajet en sens inverse via Xining et donc faire un détour de 1800Km! Notre escapade à Yushu? Deux jours sur place et environ 6 jours de transport (aller: 3jours et retour :3jours!), autant dire qu'il faillait vraiment avoir envie! Pour le retour, même bus infernal terriblement enfumé mais aux paysages somptueux (l'avantage étant que les paysages non vues à l'aller de nuit sont admirables au retour!), une nuit à Xining avant de prendre un train heureusement direct vers Chengdu, au total 14heures de bus + 25 heures de train!
Panorama de la ville de Yushu :
Page 3 Page 2 Etape précedente : Ganzu : DunhuangNavigation :
Navigation :
Continents.fr
Problèmes avec les menus?
A ce jour, nous sommes rentrés depuis le 13 Novembre 2010 Merci à vous! Voir le compteur
Accueil Le projet Le projet Achetez nos photos ! Vous souhaitez soutenir le projet? Parlons de nous Préparatifs Introduction Internet Argent Planification Santé Démarches Equipement Calendrier L'itinéraire Notre position en temps réel ! Notre itinéraire Informations voyage Voir nos récits de voyage Allez voir le menu de gauche Plan du site internet Heures et méteos dans le monde La méteo le long de notre itinéraire La méteo dans le monde L'heure tout le long de notre itinéraire Carte du monde avec les fuseaux horaires Carte du monde avec les zones de jour et nuit Webcams du monde entier! Dépenses et avis pays par pays Allez voir "Fiches pays" à droite Notre position en temps réel! Archives des Newsletters Le compteur Soutenir le projet Fiches pays Europe République Tchèque Autriche Hongrie Pologne Ukraine Russie Mongolie Chine Thaïlande Laos Cambodge Vietnam Chine 2 Tibet Népal Liens Liens amis voyageurs On a testé ! Nos petites annonces! Contacts Nous contacter par E-Mail Nous contacter par téléphone ou courrier postal Inscrivez vous à la Newsletter! Laissez nous un petit mot sur le livre d'or! NOUS CONTACTER EN URGENCE Europe France Montpellier, Paris et la Normandie Le Grand départ ! République Tchéque Prague Autriche Vienne Hongrie Budapest Pologne Cracovie Ukraine Lviv & Kiev Kiev Russie Moscou & Nijny Novgorod Nijny Novgorod & le Transsibérien Irkutsk - Lac Baïkal Irkutsk - Baïkal & Ski Irkutsk - Trip à ski et fin Asie Mongolie Oulan Bator Les steppes page 1sur5 Les steppes page 2sur5 Les steppes page 3sur5 Les steppes page 4sur5 Les steppes page 5sur5 Chine Beijing (Pékin) Beijing (Pékin) - page 1/4 Beijing (Pékin) - page 2/4 Beijing (Pékin) - page 3/4 Beijing (Pékin) - page 4/4 Grande Muraille - Badaling 1/2 Grande Muraille - Badaling 2/2 Grande Muraille - Simatai Datong Datong & Humyuan Muta Pingyao Xi'an L'armée de Qin Xi'an et Hua Shan Dunhuang Les dunes géantes Les grottes de Mogao Yushu Page 1 Page 2 Page 3 Chengdu Kunming Page 1 Page 2 Guillin Yangshuo Riviere Li Moon Hill Hong Kong Page 1 Page 2 Thaïlande Phuket et Koh Phi Phi Koh Lanta et Krabi Bangkok Page 1 Page 2 Ayuttaya Sukhothai Chiang Rai Laos Le Mékong Luang Prabang page 1 Luang Prabang page 2 Vientiane Paksé Les 4000 Îles Cambodge Phnom Penh Angkor Vietnam Ho Chi Minh Ville Dalat Nha Trang Hoi An Hué Hanoi La baie d'Halong Page 1 sur 2 Page 2 sur 2 Tam Coc Sapa Retour en Chine Kunming & Dali Dali Lijiang Trek des gorges du Tigre SangriLa Chengdu Tibet Lhassa Page 1 Page 2 Ganden Lac Namtso Tsetang Lac Yamdrok Gyantse Shigatse L'Everest Page 1 Page 2 Népal Kathmandou Bhaktapur Bhodnath Pokhara Les Annapurnas Page 1 Page 2 Inde Varanasi Khajuraho Gwalior Agra Fathepur Sikri Delhi Amritsar Jaipur Pushkar Jodhpur Jaisalmer Udaipur Mumbai Ellora & Ajanta Goa Hampi Mysore Kochi Varkala Indonésie Yogjakarta Volcan Bromo Volcan Kawah Idjen Bali - Ubud Les iles Gilis Océanie Australie Laissez nous le temps d'y arriver!!!!! Nouvelle Zélande Laissez nous le temps d'y arriver!!!!! Île de Paques Laissez nous le temps d'y arriver!!!!! Antarctique Ushuaïa & péninsule Antarctique Laissez nous le temps d'y arriver!!!!! Amérique du Sud Chili Laissez nous le temps d'y arriver!!!!! Argentine Laissez nous le temps d'y arriver!!!!! Bolivie Laissez nous le temps d'y arriver!!!!! Pérou Laissez nous le temps d'y arriver!!!!! Brésil Laissez nous le temps d'y arriver!!!!! Amérique du Nord Cuba Laissez nous le temps d'y arriver!!!!! Mexique Laissez nous le temps d'y arriver!!!!! U.S.A Laissez nous le temps d'y arriver!!!!! Canada Laissez nous le temps d'y arriver!!!!!Inscrivez vous à la Newsletter ! Livre d'Or
visiteurs réguliers depuis le 20 Novembre 2009
Merci aux
© Http://www.
Continents.fr